• Cour de japonais

    Avant de commencer

    • Vérifiez que les caractères japonais s’affichent correctement sur votre ordinateur

    Si vous voyez des carrés ou des points d’interrogation dans cette espace 日本 alors cliquez sur ce lien.

    • Chaque cours sera composé de la même façon

    - Une partie vocabulaire (à apprendre absolument)
    - Un texte et sa traduction (excepté la première leçon)
    - Une partie grammaire
    - Une partie lecture du japonais (ne négligez pas cette partie car au fil des cours vous trouverez de moins en moins de français et de plus en plus de japonais)

    • Conseils

    - Suivez les cours dans l’ordre
    - Revenez souvent en arrière
    - Faites les exercices
    - N’hésitez pas à parler à haute voix et mieux, pratiquez avec un partenaire
    - N’hésitez pas à poser vos questions sur le forum

    Si vous étudiez régulièrement, vous pouvez progresser très rapidement. Alors courage « がんばって 下さい。 »

  •  

    Vocabulaire

     

    趣味
    音楽
    映画
    名前

    よく
    読みます
    聞きます
    見ます
    Shumi
    Ongaku
    Eiga
    Namae
    Kuni
    Yoku
    Yomimasu
    Kikimasu
    Mimasu
    Passe-temps
    Musique
    Film
    Nom
    Pays
    Souvent
    Lire
    Ecouter
    Regarder/Voir

    Ecriture

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Prononciation

    • N’oubliez pas que dans les verbes finissant par -su (す) le son “su” se prononce “ss”.

    Texte

     

    鈴木さん:
    スミスさんの趣味は何ですか。

     

    スミスさん:
    私の趣味は音楽を聞くことです。

    鈴木さん:
    そうですか。私の趣味は本を読むことです。小林さんは。

    小林さん:
    よく映画を見ます。

    Suzuki san:
    Sumisu san no shumi wa nan desu ka.

     

    Sumisu san:
    Watashi no shumi wa ongaku wo kikukoto desu.

    Suzuki san:
    Sou desu ka. Watashi no shumi wa hon wo yomukoto desu. Kobayashi san wa.

    Kobayashi san:
    Yoku eiga wo mimasu.

    Mr. Suzuki:
    Quel est votre passe-temps Mr.Smith?

     

    Mr.Smith:
    Mon passe-temps c’est d’écouter de la musique.

    Mr. Suzuki:
    Ah oui? Mon passe-temps c’est de lire des livres. Et vous Mlle Kobayashi?

    Mlle Kobayashi:
    Je regarde souvent des films.

    Grammaire

    La forme en -masu

    Mis à part です, les verbes se finissent tous par -masu. Cette forme correspond au présent et au futur en français.

     
    La particule を (wo/o)

    —  は —  verbe
    wa — wo verbe

    La particule se place devant le verbe, elle sert de connexion entre le verbe et le complément d’objet direct.

     

    - 鈴木さん読みます。
    - Suzuki san wa hon wo yomimasu.
    - Mr. Suzuki lit un livre.

    - スミスさん音楽聞きます。
    - Sumisu san wa ongaku wo kikimasu.
    - Mr. Smith écoute de la musique.

     
    La forme en -koto

    Dans certains cas l’infinitif français se traduit par l’infinitif du verbe japonais + こと (koto).

    読みます 読むこと
    Lire
    Yomimasu Yomu koto
    聞きます 聞くこと
    Ecouter
    Kikimasu Kiku koto
    見ます 見ること
    Voir / Regarder
    Mimasu Miru koto

     

    - 私映画を見ます。
    - Watashi wa eiga wo mimasu.
    - Je regarde un film.

    - 私趣味映画を見ることです。
    - Watashi no shumi wa eiga wo mirukoto desu.
    - Mon passe-temps c’est regarder des films.

    Remarque: Plus d’informations sur l’infinitif leçons 13 et 14.

     
    何 (nan) : quel

     

    - あなたの名前はですか。
    - Anata no namae wa nan desu ka.
    - Quel est ton nom?

    Lecture

     

    Hiragana Katakana



    ku
    ka
    o/wo
    yo

    -
    -
    -
    mi
    -
    -
    -

    votre commentaire
  • Vocabulaire :

     

    あなた
    あの人
    はい
    いいえ
    こんにちは
    ではありません
    -人
    フランス
    だれ
    Anata
    Ano hito
    Hai
    Iie (iie)
    Konnichiwa
    Dewa arimasen
    -jin
    Furansu
    Dare
    Inu
    Tu; toi; vous
    Cette personne
    Oui
    Non
    Bonjour
    Forme négative de です
    Personne
    France
    Qui
    Chien

     

    Ecriture :

     

     

     

     

     

    Prononciation :

     

    • Les doubles voyelles comme dans いいえ (iie) se prononcent comme une seule mais longue voyelle.

     

     

     

     

    • Le de konnichiwa et dewa arimasen se prononce [wa] et non pas [ha].

     

    Texte :

    ブノアさん:
    あの人はだれですか。

     

    小林さん:
    ピエールさんです。フランス人です。

    ブノアさん:
    そうですか。

    小林さん:
    ブノアさんもフランス人ですね。

    ブノアさん:
    はい、そうです。

    Bunoa san:
    Ano hito wa dare desu ka. 

     

    Kobayashi san :
    Pierru san desu. Furansujin desu.

    Bunoa san :
    Sou desu ka.

    Kobayashi san :
    Bunoa san mo furansujin desu ne.

    Bunoa san :
    Hai, sou desu.

    Benoit :
    Qui est cette personne?

     

    Mlle Kobayashi :
    C’est Pierre. Il est français.

    Benoit :
    Ah oui?

    Mlle Kobayashi :
    Toi aussi tu es français non?

    Benoit :
    Oui, c’est exact.

     

    La Grammaire : La phrase interrogative

    Pour former la phrase interrogative, on utilise la phrase affirmative + か. C’est aussi simple que ça.

    — は — です 
    — wa — desu ka.

     

    - あの人田中さんです。
    - Ano hito wa Tanaka san desu.
    - Cette personne est M. Tanaka.

    - あの人田中さんです
    - Ano hito wa Tanaka san desu ka.
    - Est-ce que cette personne est M. Tanaka?

    Remarque : On n’utilise pas de point d’interrogation en japonais.

    - だれです。 (littéralement: Qui c’est ?)
    - Dare desu ka.
    - Qui est-ce?

    - あなたの犬です
    - Anata no inu desu ka.
    - Est-ce que c’est votre chien?

    Attention: « Anata » s’emploie assez rarement. Il désigne le « vous » de politesse français mais, en japonais, il convient de s’adresser à son interlocuteur en utilisant son prénom. Ainsi dans le texte on dira plutôt « Bunoa san mo furansujin desu ne » et non « Anata mo furansujin desu ne ». Souvent on utilise « anata » suivi de la particule « no » ainsi que dans le cas où l’interlocuteur est un total inconnu. Utilisé avec une autre particule « anata wa… » ou dans une autre situation, la phrase peut devenir impolie.

    Notez également qu’une femme s’adressera souvent à son époux en utilisant « anata ».

     
    人 (hito / jin)

    “Personne” en japonais se dit “hito” (ano hito = cette personne). Cependant « hito » peut être associé à un autre mot et se transforme alors en “jin”.

    Exemple:

    フランス + = フランス (France + personne = Français)
    Furansu + hito = Furansujin

     
    La particule も (mo) : aussi

    —  も — Verbe。
    —  mo — Verbe

     

    - 私学生です。
    - Watashi wa gakusei desu.
    - Je suis étudiant.

    - 私学生です。
    - Watashi mo gakusei desu.
    - Moi aussi, je suis étudiant.

     
    La phrase négative

    — は —  ではありません。
    — wa — dewa arimasen.

     

    - 私田中です
    - Watashi wa Tanaka desu.
    - Je suis M. Tanaka.

    - 私田中ではありません
    - Watashi wa Tanaka dewa arimasen.
    - Je ne suis pas M. Tanaka.

    - ピエール本です
    - Pieru no hon desu ka.
    - C’est le livre de Pierre?

    - いいえ、ピエールの本ではありません
    - Iie, Pieru no hon dewa arimasen.
    - Non, ce n’est pas le livre de Pierre.

     

    Lecture :

    Hiragana Katakana












    a
    na
    ta
    i
    e
    ko
    ni
    chi
    ri
    ma
    se
    da
    re










    -
    -
    -
    a
    ra
    su
    fu
    bu
    no
    pi
    e
    ru
    -n
    -
    -
    -

    « ー » s’utilise avec les katakana mais n’en est pas un, il n’a pas de lecture propre. Le rôle de ce symbole est d’indiquer que la voyelle précédente doit être allongée à l’oral.


    votre commentaire
  • Vocabulaire: 
     


    です
    さん

    日本

    学生
    Watashi
    Desu
    San
    Hon
    Nihon
    Neko
    Gakusei
    Je ; moi
    Etre ; suis ; c’est…
    M ou Mme ou Mlle
    Livre
    Japon
    Chat
    Etudiant

     

    Ecriture :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    La Grammaire :La phrase de base

    —  は — です。
    — wa — desu.

     

    - 私田中です
    - Watashi wa Tanaka desu.
    - Je suis M. Tanaka.

    - 田中さん学生です
    - Tanaka san wa gakusei desu.
    - M. Tanaka est étudiant.

    Stucture: dans la phrase japonaise, le sujet se situe en début de phrase et le verbe se place toujours à la fin.

    は est une particule, sa fonction est de marquer le thème de la phrase. Dans les deux exemples cités plus haut, « je » est le thème de la première phrase et « M. Tanaka » est le thème de la seconde ».

     

    La phrase japonaise se construit donc ainsi : Sujet + は + information + Verbe

    Le suffixe de politesse さん ne s’utilise jamais lorsque l’on parle de soi-même. Notez qu’il peut s’utiliser aussi bien après un nom de famille qu’un prénom.

     

    Prononciation :• Voir la prononciation de base ici

    • は en tant que particule se prononce [wa] et non pas [ha].

    • Le « u » de desu ne se prononce pas, prononcez [dess]. Il en va de même dans tous les cas où un verbe se finit par « masu », le « u » final ne se prononce pas.

    • Dans le cas des mots finissant par « ei » comme gakusei, prononcez le « ei » comme un long [è].

     

    La Grammaire :※ La particule の: le possessif

    Il n’existe pas en japonais d’adjectifs possessifs comme « mon », « ma », « tes » etc.
    Pour exprimer le possessif, on utilise le sujet suivi de la particule の (no) qui signifie « de ».

     

     

    - 私本です。
    - Watashi no hon desu.
    - C’est mon livre. / Ce sont mes livres. (lit. de moi livre(s) c’est)
    Attention: le singulier/pluriel n’existe pas en japonais. Le sens de la phrase est déterminé par le contexte.
    - 田中さん猫。
    - Tanaka san no neko.
    - Le(s) chat(s) de M. Tanaka.

     

    - 日本
    - Nihon no hon
    - Livre(s) japonais

    - 私です。
    - Watashi no desu.
    - C’est le mien / Ce sont les miens

    - 田中さん日本本。
    - Tanaka san no nihon no hon.
    - Le(s) livre(s) japonais de M. Tanaka.

     

    Lecture:

    Hiragana





    ha/wa
    no
    de
    su
    sa
    -n
     

     

     

    votre commentaire
  • Prononciation :

    En japonais on retrouve 5 sons de base: a, i, u, e, o

    • Le ‘a’ se prononce comme le ‘ a’ en français.
    • Le ‘i’ se prononce comme le ‘i’ en français
    • Le ‘u’ est proche du ‘ou’ en français
    • Le ‘e’ se prononce comme le ‘é’ en français
    • Le ‘o’ se prononce comme le ‘o’ en français

    Les sons différents du français :

    • Le ‘s’ se prononce comme le ‘s’ du mot sac
    • Le ‘sh’ se prononce comme le ‘ch’ du mot chien
    • Le ‘ch’ se prononce comme le ‘tch’ du mot tchèque
    • Le ‘h’ n’est pas muet, il se prononce comme en anglais par une légère expiration
    • Le ‘r’ se prononce un peu comme le ‘l’ en français
    • Le ‘w’ se prononce comme le ‘w’ en anglais, ‘wa’ se prononce ‘oua’
    • Le ‘j’ se prononce ‘dj’ comme dans la marque de voiture Jepp

     
    Exemple :

     

    Hajimemashite
    Watashi wa Akiko desu
    Nihonjin desu
    Nichiyoubi ni nani wo shimashita ka
    Kore wa ikura desu ka
    Zenzen wakaranai
    Enchanté
    Je suis Akiko
    Je suis japonaise
    Qu’est ce que tu as fait dimanche?
    C’est combien ça?
    Je (ne) comprends rien

    Comme vous pouvez le constater la prononciation du japonais est très simple pour un francophone.

     

    Ecriture : Le japonais compte quatre formes d’écriture :

    - Hiragana (ひらがな)
    - Katakana (カタカナ)
    - Kanji (漢字)
    - Roumaji (romaji)

     
    • Hiragana / Katakana : contrairement aux langues romaines comme le français, qui utilisent des consonnes et voyelles pour former un alphabet, les caractères hiragana et katakana sont regroupés sous forme d’un syllabaire (ka,ki,ku,ke,ko…).
    Ainsi le mot ‘anata’ (toi/tu) s’écrit en hiragana あなた formé du ‘a’ あ du ‘na’ な et du ‘ta’ た .
    On compte 46 caractères dans chacun de ces deux syllabaires. L’écriture en katakana est utilisée en japonais pour la transcription des mots étrangers.

     
    • Kanji : les kanji sont les idéogrammes d’origine chinoise. On en compte des milliers, toutefois seulement 1945 d’entre eux font partie de la liste officielle appelée jouyou kanji et sont nécessaires pour lire un journal et dans la vie de tous les jours.

    Exemples :

    - 山 ‘yama’ (montagne)
    - 車 ‘kuruma ‘ (voiture)
    - 郵便局 ‘yuubinkyoku’ (bureau de poste)

     
    • Roumaji : c’est le nom utilisé pour désigner les caractères romains (notre alphabet). Les Japonais en font très peu usage, certains mots comme ‘CD’ ou les marques (sony, sega…) s’écrivent en rômaji. Le rômaji en revanche est très utilisé par les non-japonais qui apprennent la langue, les exemples cités plus haut (yama, kuruma…) sont du rômaji.

    Dans 99% des phrases japonaises (et même dans la plupart des mots), on retrouve plusieurs formes d’écriture.

    Exemple : スミスさんは日本の食べ物が好きです。 »sumisu san wa nihon no tabemono ga suki desu » (Mr Smith aime la nourriture japonaise). Comme vous pouvez le remarquez,il n'y a pas d'espace dans la phrase japonaise.

     

    L’apprentissage de la lecture du japonais n’est pas si compliqué qu’il y parait. Les hiragana et katakana peuvent être maitrisés en quelques semaines (voire quelques jours pour les plus motivés). L’apprentissage des kanji n’est pas non plus très difficile mais demande beaucoup de temps et de rigueur. L’écriture de ces derniers est en revanche parfois plus difficile et nécessite énormément de pratique.
    Ceci dit, les progrès sont généralement très rapides et encourageants.

    Grammaire :

    Bien que totalement différente de la grammaire française, la grammaire japonaise est très simple : les genres masculin/féminin sont inexistants, même chose pour le singulier/pluriel qui n’est pas utilisé. Les verbes se conjuguent très facilement.

    Il y a en japonais plusieurs niveaux de politesse : les verbes s’expriment donc de deux façons différentes et la structure de la phrase peut être amenée à changer selon votre interlocuteur.

    Pour résumer, l’apprentissage du japonais n’est pas si difficile que l’on pourrait le penser. La simplicité de la grammaire et de la prononciation en fait une langue simple à apprendre pour un francophone. En revanche, l’apprentissage du vocabulaire et de l’écriture demande beaucoup de temps et de régularité.

     
    J’espère vous donner tous les outils dont vous aurez besoin pour apprendre le japonais. Si vous suivez les cours de ce blog, vous progresserez rapidement et simplement quels que soient vos objectifs et votre niveau.

    Bon courage!


    votre commentaire